Jeûne de 6 jours: retour d'expérience

Dernière mise à jour : mars 28

*** En préambule, je souligne que ceci est uniquement MON retour d'expérience. Ce n'est en aucun cas un avis médical, un conseil de jeûner ou autre. Je tiens seulement à te partager cette expérience et ce qu'elle m'apporte***

Tu peux aussi trouver un podcast sur cette expérience, ainsi que le récit jours après jours sur mon IGTV: CLIC


Pourquoi j’ai décidé de jeûner.


J’avais jeûné l’an dernier au début du confinement, parce que j’avais envie de donner à mon corps un peu de repos après quelques excès alimentaires, reconnecter avec une vraie sensation de faim et profiter de cette expérience inédite du confinement pour traverser les émotions qui allaient ressortir.

Je m'étais préparée en suivant un protocole après avoir fait quelques recherches sur Internet. J’ai jeûné 3 jours et ai ressenti un bien-être et un dynamisme immense les semaines suivantes.

Cette année, j’ai décidé de jeûner de nouveau au moment du passage dans le printemps. J’aimais l’idée d’ancrer ce passage dans mon corps, de l’alléger de ce dont nous n’avions plus besoins, et puis, aprés quelques mois où j’avais apporté beaucoup moins de soin à mon alimentation, j’avais envie de remettre les pendules à zéro, d’offrir à mon corps la possibilité de se régénérer, de retrouver un confort digestif et plus d’énergie.

Les bénéfices du jeûne.


Le but du jeûne est d’offrir au corps la possibilité de puiser dans ses propres réserves l’énergie dont il a besoin pour fonctionner. Ainsi, il déstocke en quelque sorte. En allant puiser dans les lipides, il permet de libérer les toxines accumulées qui sont souvent lyposolubles, c’est à dire qui se fixent sur du gras. Cette libération de toxines dans le corps afin qu’elles soient éliminées peut donc entraîner des phénomènes cutanés, de maux de tête etc. Il est important de bien boire pour aider leur évacuation finale.

Un peu comme pour faire la poussière de toute ton étagère, tu dois vraiment enlever les livres qui y sont depuis longtemps, et bien secouer ton chiffon pour évacuer toute la poussière.

Les études montrent une hausse de certaines hormones : dopamine, adrénaline, noradrénaline, sérotonine et une hausse du cortisol : un cocktail anti stress et plénitude qui apparaissent à partir du 6ième jour principalement. Une baisse de l’insuline et des hormones thyroïdiennes semble être au rendez-vous.

Les bienfaits annoncés du jeûne sont:

  • Repos digestif et élimination de la flore intestinale dite pathogène (en gros, celle responsable de nos pulsions alimentaires sucrées par exemple)

  • Élimination des toxines et nettoyage du Foie

  • Amélioration de l’énergie

  • Amélioration de la clarté mentale

  • Prévention des troubles de la glycémie

  • Amélioration de l’immunité

  • Baisse du processus inflammatoire dans le corps


Concrètement, que se passe-t’il dans le corps pendant le jeûne ?


Pendant les 36 premières heures, le corps utilise les réserves de glucose : circulant dans le sang mais aussi stocké sous forme de gycogène dans le foie et les muscles.

Au bout de 36 heures environ, ces réserves sont déjà épuisées et le corps doit puiser dans d’autres types de réserves, la vraie phase de jeûne comme alors. Le corps commence à utiliser les lipides (les graisses) et les protéines (les muscles) et en le transformant, le foie libère des corps cétoniques acides. Cette phase peut entraîner des maux de tête, nausées et éruption cutanées qui disparaissent en général au bout de 48h.