• m&brillecoaching

Notre corps: notre premier coéquipier

L’approche d’accompagnement que je vous propose et les outils que je présente à mes clients allient un travail sur le mental avec une reconnexion, un travail avec le corps. Cela me paraît important pour plusieurs raisons.


D’abord, parce que le corps est le siège des émotions. Si les pensées sont créées par le mental, par le cerveau : elles sont des phénomènes observables sous forme de courant électrique lors d’un encéphalogramme par exemple, les émotions sont elles créées dans le corps : ce sont des vibrations, un courant électromagnétique cette fois.


Si nous visons l’harmonie, il me semble donc important que tous les membres de notre équipe soient en harmonie. Napoléon HILL, dit (entre autres nombreuses choses) que pour réussir, il faut s’entourer d’une équipe compétente : je vous propose aujourd’hui de considérer que le premier membre de notre équipe est notre corps.


Pourquoi est-il important de prendre soin de notre corps ? La réponse que nous lisons souvent et qui n’en est pas moins vraie est que nous n’en avons qu’un...alors si nous voulons vivre longtemps, autant bichonner notre véhicule terrestre. D’autre part, notre corps peut dire non, ou stop et nous mettre dans l’incapacité d’agir...le premier membre de notre équipe se rebelle.


Mais encore, pourquoi et comment faire ? Voici quelques pistes de réflexion.

Un corps en bonne santé, nous permet de nous sentir plein.e.s d’énergie et de vitalité, cette vitalité qui nous sera essentielle pour mener à bien nos actions et nos projets. Un corps en bonne santé, nous permettra aussi de dépasser nos limites lorsque nous en aurons besoin...attention, ceci n’est pas un encouragement à ne pas l’écouter pour le pousser toujours plus loin...mais bien à prendre soin de lui pour pouvoir, si le besoin est là, s’appuyer sur notre corps pour aller un peu plus loin.


Les dernières recherches en épigénétique nous montrent que contrairement à ce que nous avons pensé pendant des décennies, nos gênes ne sont pas fixes et immuables. Notre environnement, dans toutes ses composantes a une influence sur l’activation et la désactivation de nos gènes et donc sur leur expression ainsi que sur le vieillissement de nos télomères (ces morceaux d’ADN à l’extrémité de nos chromosomes qui raccourcissent au fur et à mesure que nous vieillissons). Donc être porteur, ou pas, d’un gène devient presque anecdotique, tant le pouvoir de notre environnement sur leur expression est fort. L’état de notre corps dépend donc de notre environnement. Or, une grande partie de celui-ci est ce que nous choisissons d’en faire. Nous avons de l’influence sur la qualité de notre sommeil, notre niveau de stress, la qualité de notre alimentation, la quantité d’activité physique que nous faisons, la qualité des relations que nous entretenons avec notre entourage. La majeure partie de notre environnement est sous notre contrôle et influence directement l’expression de nos gènes et donc notre bien être corporel.


Certains blocages squelettiques ou encombrements fonctionnels, certains fonctionnements non optimaux de nos organes peuvent avoir une influence immense sur la qualité de nos pensées. Le fait que nos intestins soient considérés aujourd’hui comme notre second cerveau en est une illustration flagrante, car si nos intestins contiennent effectivement un nombre de neurones rivalisant avec notre matière grise, tout dysfonctionnement intestinal enverra des messages erronés vers notre cerveau, pouvant créer des pensées inadaptées de mal-être et mener à une forme de dépression. De la même manière, un blocage squelettique peut bloquer l’influx nerveux et entraîner lui aussi des pensées inadaptées. Certains chiropracteurs observent une amélioration considérable d'états dépressifs en agissant sur des blocages squelettiques présents depuis de nombreuses années chez leurs patients. Un.e naturopathe, par exemple, pourra par sa vision holistique nous aider à remettre en place certains dysfonctionnements chroniques.


Prendre soin de notre corps passe donc aussi par aller voir régulièrement des professionnels de santé ayant une vision holistique, par s’offrir cette attention là.

Dans le quotidien, prendre soin de notre corps passe par organiser une hygiène de vie qui nous convienne et l’appliquer avec discipline, ouverture, patience et bienveillance. Nous retombons là dans des concepts très connus et populaires qu’il me paraît néanmoins important de rappeler. Parce que si je vous parle beaucoup de choisir vos pensées depuis plusieurs mois, ceci ne doit pas être un prétexte pour ne pas écouter votre corps.

Aujourd’hui, je vous propose de faire une état des lieux de vos pratiques, et de vos ressentis sur ces pratiques. Correspondent-elles à vos besoins ? Vous sentez-vous bien ainsi ?


Tout d’abord, prenons soin de notre sommeil...c’est du B-A-BA, je sais...mais combien d’entre nous en faisons une variable d’ajustement ? Prendre soin de son sommeil reviens à s’accorder assez d’heures de sommeil d’une part, et un sommeil de bonne qualité d’autre part. A chacun d’identifier ce qui est bon pour lui et observer ce qui a un effet positif ou négatif sur la qualité de notre sommeil.


Ensuite, prenons soin de notre alimentation...c’est le carburant qui va permettre à notre feu intérieur de brûler. A nous de nous assurer que le bois est de bonne qualité. Bien sûr, il y a des recommandations alimentaires de bien-être. Au delà de celles-ci, je vous invite à être à l’écoute de votre corps et de ses réactions. Comment vous sentez-vous après avoir mangé ? Certains aliments vous donnent-ils plus de vitalité que d’autres ? Certains aliments entrainent-ils une après-midi difficile car somnolente ?

Prenons le temps d’observer comment notre corps réagit, et essayons de nous orienter vers une alimentation dont nous sentons qu’elle nous met en joie et en énergie.


Enfin, faisons une place à l’exercice physique dans notre quotidien. Mettre notre corps en mouvement est un excellent moyen de nous y reconnecter, de lui envoyer le message clair que nous prenons soin de lui. Prendre le temps de faire de l’exercice nous aide à nous reconnecter au présent et donc sortir du mental pour redescendre dans le corps justement. Là encore, prenez le temps d’observer votre état général en fonction de votre degré d’activité. Observez ce qui vous donne de l’énergie à long terme, ce qui vous met trop "dans le rouge" et n’est pas porteur sur le long terme...


Dans nos périodes de doutes, de perte de confiance, prendre soin de notre corps est un excellent moyen d’entretenir notre confiance et notre estime de nous. S’astreindre à une discipline qui nous convient, à chacun de trouver celle qui est bonne pour lui, et qui nous permet de nous sentir dans un corps en bonne santé et dynamique, sur lequel nous pouvons compter est une des premières étapes pour nous assurer que nous jouons bien dans notre propre équipe, que nous nous soutenons quoi qu’il arrive.


Si vous observez les gens qui réussissent, au sens qui vivent leurs rêves, ils sont souvent en bonne santé et habitent un corps dynamique...parce que s’offrir cette discipline d’hygiène de vie est souvent la première étape sur le chemin qui nous mène à nos rêves. C’est un peu comme une étape test, celle dont nous pouvons observer et mesurer les résultats relativement rapidement, celle qui nous donne confiance…


Et vous, quelles sont vos pratiques quotidiennes pour prendre soin de votre corps ?

#corps #coachdevie #coachingdevie #hygienedevie #paixinterieure #sesentirmieux #mbrille #versunemeilleureversiondemoimeme #saimersoimeme #changer #saccepter #estimedesoi

2 vues
Contact

 

Tél :+ 33-(0)6 81 23 24 33

m.brille.coaching@gmail.com

  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 par Coach de vie. Créé avec Wix.com