• m&brillecoaching

Quelle place pour l'amour?

J’avais décidé, en ce mois de Février, d’écrire une mini série d’articles sur les relations, amoureuses ou non. Sur la manière dont nous interagissons avec les personnes qui nous entourent, les attentes que nous avons, les interprétations que nous faisons de leur comportement.

Je commence par un billet beaucoup plus personnel que prévu parce qu’il y a une partie où je me sens loin d’être experte : c’est la partie amoureuse de nos vies. C’est une partie de ma vie que je n’explore pas beaucoup, que j’ai mis entre parenthèses très longtemps parce que j’avais l’impression d’avoir besoin de me reconstruire et de me connaître mieux.

Aujourd’hui, je me dis parfois en souriant que je suis sûrement la meilleure partenaire que je n’ai jamais été...mais j'en reste là.


Aujourd’hui, je travaille sur l’abondance dans ma vie. Dans l’abondance, je mets beaucoup de choses, dont 3 grandes valeurs importantes à mes yeux: l’amour, le temps et l’argent. Et j’en viens à penser que ces 3 domaines sont liés, et reliés qu'ils sont des flux d’énergie.


Pourquoi est-ce que je parle de ça aujourd’hui ?

Parce que je pense qu’il est essentiel d’être honnête avec soi-même et de ne pas s’enfermer dans des rôles de victimes où nous nous victimisons nous-même, par des phrases du type : "Je n’ai pas le temps", "De toute manière je ne rencontre personne", "Je n’ai jamais assez d’argent".

Et ça, pour 2 principales raisons.

La première est que lorsque nous nous disons ce genre de phrase, notre subconscient considère que c’est une vérité. Il ne sait pas faire la différence : tout ce qu’il entend et perçoit est pour lui la vérité. En se répétant ce genre de phrase, nous plongeons donc notre subconscient et avec lui tout notre organisme dans des états de manque : de temps, d’amour, d’argent. Et l’état de manque plonge notre organisme dans un état de stress, et des énergies faibles qui sont peu propices à matérialiser le changement que nous souhaitons.

La deuxième raison est que les circonstances de nos vies, sont le résultat de nos mode de pensées. Elles sont ce que nous avons créé dans nos vies. Ce manque, c’est nous même qui l’avons créé avec nos pensées. Attention, je ne dis pas que nous l’avons créé consciemment (quoi que certaines fois, nos pensées sont assez conscientes). Nous l’avons créé parce qu’à un moment, nous avons « choisi » de ne pas nous autoriser à penser grand, à penser que nous avions droit à telle et telle chose. Nous n’avons pas osé accepter ce nouveau poste beaucoup mieux payé parce que nous ne pensions pas que nous étions à la hauteur. Nous n’avons pas accepté cet amour parce que nous étions trop occupé.e à penser à la faille qui allait arriver. Nous n’avons pas pris le temps, parce que nous pensions que ce n’était pas important.

Rappelons nous, en toute circonstances : nos pensées créent nos réalités. Nous ne sommes pas des victimes. Il suffit de modifier nos pensées pour vivre une toute autre expérience du monde.


J’ai décidé qu’en 2020, je faisais évoluer ma situation financière et sentimentale. Je vous le dis avec humilité, parce que je pense important de partager le chemin.


Trés récemment, j’ai fait un grand pas en avant...ça pourrait sûrement sembler un minus pas pour beaucoup: pour moi, c’est un pas de géant. Au cours de la journée, je me suis concentrée sur les pensées qui me permettaient d’être la meilleure version de moi même, j’ai choisi la façon dont je voulais me sentir et me suis répété mes pensées utiles comme un mantra. J’ai vécu un très beau moment qui m’a reconnecté à plusieurs choses que je souhaite vous partager :.

- L’importance de développer notre capacité à accepter et accueillir. Il y a plusieurs mois de cela, je n’aurais sûrement pas été capable de vivre cela.

- L’importance de passer par dessus ses peurs…de les écouter et de leur dire : ok, mais aujourd’hui ça change et quoi qu’il arrive, on s’en remettra.

- L’importance de l’amour, de la douceur...il y a peu de choses qui rivalisent avec être dans les bras de quelqu’un.e.

- Arrêter de se cacher derrière ce qui n’a pas marché il y a X années, chaque situation est unique, chaque personne est unique. Si nous ne donnons pas la chance au moment présent, rien ne bougera.

- La confirmation que nous pouvons créer exactement la vie que nous voulons par la force de nos pensées.

Tout ça n'a rien d'un scoop et est au cœur de l'accompagnement que je propose à mes clients. Parfois, une situation précise permet de mesurer la véracité de ces idées.


Pourquoi je vous parle de tout ça encore ?

Parce que je pense que nous sommes nombreu.ses à ne pas savoir accueillir l’amour dans nos vies. Parce que nous sommes persuadé.e.s de pleins de choses en fonction de notre histoire : que nous ne valons pas la peine, que nous ne sommes pas aimable, que nous sommes moches ou mal foutu.e, pas intéressant.e. Ou alors, nos pensées limitantes se concentrent sur l’autre : il.elle est trop bien pour nous. Il.elle est pas disponible. Il.elle se fou de moi etc. etc.


Et si nous arrêtions ça ? Si nous choisissions de penser des pensées qui nous servent, sur nous-même et sur l’autre ?

Si nous acceptions de ressentir nos émotions lors d’une rencontre et non pas de nous barricader derrière une forteresse ?

Si nous acceptions de prendre ce qui vient, parce que tout est bon : toute relation vaut la peine d’être vécue, toute interaction : que ce soit un sourire, une accolade, un baiser, une nuit.

Refuser le bien-être d’une interaction sous prétexte que ce n’est pas assez, trop peu, c’est un peu comme si nous refusions un cadeau de 5€ parce que c’est trop peu…


Ouvrons les bras à la Vie et acceptons ce qu’elle nous propose, aujourd’hui, maintenant, sans jugement qui ne nous servent pas.


Et vous, accueillez vous l’amour dans vos vies ? Quelle place lui faites-vous?

La semaine prochaine, nous parlerons donc de la personne que nous voulons être, nous même, dans une relation.




Contact

 

Tél :+ 33-(0)6 81 23 24 33

m.brille.coaching@gmail.com

  • Black Instagram Icon
  • LinkedIn Social Icône

© 2023 par Coach de vie. Créé avec Wix.com